Votre installation électrique respecte-elle les exigences minimales de sécurité ?

Votre installation électrique respecte-elle les exigences minimales de sécurité ?

Cet article a pour objectif de vous aider à comprendre l’intérêt des normes en matière de sécurité électrique et de vérifier si votre installation les respecte. Respecter ces normes de sécurité, c’est garantir la qualité de votre installation et surtout votre sécurité.

 

Qu’est-ce qu’une installation électrique ?

Si vous commencez à vous intéresser à l’électricité, vous lirez souvent le terme « installation électrique », mais que se cache-t-il derrière ce terme ? En fait, c’est un terme ayant une signification assez large puisque l’installation électrique se situe dans votre habitation ou dans vos locaux professionnels et regroupe l’ensemble de vos circuits et appareillages électriques. Cela représente beaucoup de petits appareils et une quantité très importante de câbles et de fils électriques qui permettent d’alimenter en énergie tous les appareils de votre maison. Cet ensemble a besoin d’être installé selon des règles très strictes qui garantiront votre sécurité et celle de tous les appareils branchés sur votre circuit.

Disjoncteurs sur une installation électrique

Figure 1 - Disjoncteurs sur une installation électrique

 

Des normes et encore des normes, mais pourquoi ?

Une norme est un protocole officiel de référence. Dans le domaine de l’électricité, les normes sont créées et éditées  par l’Union Technique de l’Electricité (souvent écrit UTE). L’UTE est un organisme français très ancien dont la création remonte à 1907 ! Son objectif est de ressembler tous les professionnels de l’industrie de l’électricité afin d’améliorer et de développer leur secteur. Aujourd’hui en France, toute personne souhaitant construire une maison ou un ensemble d’appartement doit respecter la norme NF C15-100.

Plus simplement, il faut retenir que les normes ne sont pas là pour vous compliquer la vie. Au contraire, elles garantissent la qualité de votre installation et votre sécurité, celle de votre famille, de vos collaborateurs et de vos biens.

Les normes assurent votre sécurité à la maison et sur votre lieu de travail

Figure 2 - Les normes assurent votre sécurité sur votre lieu de travail mais aussi à votre domicile

 

Pourquoi parler d’exigences minimales de sécurité ?

Pour les locaux d’habitation, l’arrêté du 22 octobre 1969 impose de respecter les prescriptions de la norme NF C 15-100 au moment même de la demande de permis de construire. Cette norme, éditée par l’Union Technique de l’électricité, définit très précisément les « règles de l’art » à respecter pour vos installations électriques, aussi bien dans le cas d’une réalisation neuve que dans le cas d’une rénovation.

La norme NF C 15-100 évolue de manière périodique afin de tenir compte des progrès techniques et de la croissance des besoins des utilisateurs. Parallèlement, une fois mise en service, toute installation électrique vieillit du fait de l’usure naturelle des matériaux et de l’utilisation qui en est faite.

Une installation électrique ancienne peut être dangereuse

Figure 3 - Une installation électrique ancienne peut être dangereuse

Une installation vieillissante, bien qu’elle respectait autrefois les règles de son époque, devient potentiellement dangereuse et inadaptés à vos besoins. Elle peut même devenir moins économique.

Une installation plus récente permet de faire des économies

Figure 4 - Une installation plus récente et respectant les dernières normes est aussi plus économique

Dans ce contexte, l’absence de texte prescrivant la maintenance des installations existantes, associée à l’évolution des règles normatives d’une époque à l’autre, légitiment l’existence de dispositions minimales pour assurer la sécurité des personnes et des biens.

Ces dispositions s’appliquent invariablement à toute installation existante, qu’elle que soit son âge. Elles concernent les parties d’installation depuis les bornes aval de l’appareil général de commande et de protection (en principe il s’agit du disjoncteur de branchement), jusqu’aux bornes d’alimentation des matériels fixes (luminaires, radiateurs…) et jusqu’aux socles de prises de courant.

Quelles sont ces exigences minimales de sécurité ?

Ces exigences peuvent être listées en 6 points. Vous pouvez vérifier que votre installation respecte bien chacun d’entre eux.

  •        Présence d’un appareil général de commande et de protection de l’installation facilement accessible. Cet appareil permet de couper facilement toute l’alimentation de l’installation électrique.
  •        Présence à l’origine de l’installation, d’au moins un dispositif de protection différentielle de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre. Un dispositif différentiel détecte les fuites de courtant qui s’écoulent vers la terre et coupe automatiquement le courant.
  •        Présence, sur chaque circuit, d’au moins un dispositif de protection contre les surintensités adaptées à la section des conducteurs. Les disjoncteurs et les fusibles protègent les conducteurs électriques de l’installation des échauffements anormaux du fait de surcharges ou de coupe-circuit.
  •        Présence d’une liaison équipotentielle. Les liaisons équipotentielles ont pour objectif d’empêcher les écarts de potentiel entre des éléments conducteurs dans le bâtiment mais aussi de limiter la propagation de ceux venant de l’extérieur. Il est notamment important de respecter certaines règles dans les pièces contenant une baignoire ou une douche. Dans ces locaux, la présence d’eau aggrave très nettement le risque d’électrocution. Ceci impose de limiter l’équipement électrique au voisinage de la baignoire ou de la douche et de relier entre eux les éléments métalliques accessibles.
  •        Absence de tout risque de contact direct avec des éléments sous tension pouvant entraîner l’électrocution et de tout matériel vétuste ou inadapté à l’usage. Des appareillages (prises de courant, interrupteurs…) récents évitent tout risque d’électrisation, voire d’électrocution.
  •        S’assurer que tous les conducteurs sont protégés par des goulottes, des moulures ou des plaintes en matières isolantes afin d’éviter toute dégradation.

6 points pour vérifier si votre installation est aux normes

Figure 5 - 6 points pour vérifier si votre installation est aux normes 

 

Publié le 05/04/2017 Home, Guides et conseils de montage 0 3438

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Blog archives

Catégories

Derniers commentaires

Pas de commentaires

Rechercher un conseil

Comparer 0
Précédent
Suivant

No products

To be determined Livraison
3,60 € Taxes
21,60 € Total

Les prix sont TTC

Check out